Coppélia

Présenté à l’Opéra de Paris pour la première fois en 1870,  sur des musiques de Léo Delibes, un livret de Charles Nuitter et des chorégraphies de Saint-Léon  Coppélia, ou la Fille aux yeux d’émail  séduit par le charme étrange de l’intrigue et la vivacité de plusieurs danses folkloriques d’Europe centrale.

Avec son équipe professionnelle, le BCHR a présenté sa version adaptée en 1996, 2001, 2009 et 2014.

Synopsis

L’histoire se déroule sur la place d’un village en Galicie.  Swanilda, croyant que son fiancé, Franz, démontre trop d’égards envers Coppelia qu’on aperçoit chaque jour au balcon de l’atelier du Dr. Coppelius, s’introduit chez lui avec ses amies. Franz y pénètre à son tour, il est surpris par Coppelius,  fabricant de poupées automates, qui tente à l’aide d’un breuvage de sa composition, de l’endormir pour lui ravir son âme. C’est alors que Coppelia s’anime et pour cause, Swanilda a pris la place de la poupée.